Bienvenue sur le forum du PIXAR-PLANET, le site qui traite de toute l'actualité des studios d'animation Pixar.
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Votre classement

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Tonks

Second Commandant Alien


Féminin Messages : 3438
Points : 5917
Date d'inscription : 30/04/2010
Age : 23
Localisation : Jura [39] & Lyon [69]
Humeur : Nostalgique

MessageSujet: Re: Votre classement   Sam 14 Mai - 16:25

Mais EN QUOI Kevin gâche le film? Oui je râle, c'est THE perso de Là-Haut, pour une fois qu'ils inventent une bestiole aussi attachante et zarb, on ne peut que dire un grand oui ! Kevin is the best.


On dit que lorsque l'on rencontre l'amour de sa vie, le temps s'arrête. Et bien c'est vrai. [Big Fish]
To infinity... And Beyond! [Toy Story]
With this ring, I ask you to be mine. You may kiss the bride. [Corpse Bride]
Revenir en haut Aller en bas
Tonks

Second Commandant Alien


Féminin Messages : 3438
Points : 5917
Date d'inscription : 30/04/2010
Age : 23
Localisation : Jura [39] & Lyon [69]
Humeur : Nostalgique

MessageSujet: Re: Votre classement   Lun 1 Aoû - 17:29

Mise à jour de mon classement :


1- Les Toy Story & Up
2- Ratatouille & WALL-E
3- 1001 Pattes - Monstres et Compagnie
4- Cars
5- Le Monde de Nemo
6- Les Indestructibles
7- Cars 2


Courts-Métrages :

1- Presto, très loin devant tous les autres.
2- Partly Cloudy
3- Saute-Mouton - Extraterrien
4- Notre Ami le Rat - Birds
5- La Luna - Day & Night
6- La Nouvelle Voiture de Bob - L'Homme Orchestre
7- Toy Story Vacances à Hawaï
8- Jack Jack Attack - Knick Knack
9- Les Aventures d'André et Wally B - Luxo JR
10- BURN-E - Dug Mission Spéciale
11- Red's Dream - Tin Toy
12- Martin et la Lumière Fantôme - Le Joueur d'Échec.






On dit que lorsque l'on rencontre l'amour de sa vie, le temps s'arrête. Et bien c'est vrai. [Big Fish]
To infinity... And Beyond! [Toy Story]
With this ring, I ask you to be mine. You may kiss the bride. [Corpse Bride]
Revenir en haut Aller en bas
Marcus W

Linguini


Masculin Messages : 224
Points : 2218
Date d'inscription : 07/07/2011
Age : 23
Localisation : Nancy

MessageSujet: Re: Votre classement   Lun 1 Aoû - 22:10

Mhhhhh, c'est compliqué.



1. Cars
2. Wall E
3. Toy Story 3
4. Ratatouille
5. Là Haut
6. Toy Story
7. Les indestructibles
8. Le Monde de Nemo
9. Toy Story 2
10. Monstres et Compagnie
11. Cars 2

Faut que je revoie 1001 pattes pour l'inclure dans le classement



Je ferais un classement des CM quand je les aurais vu.
Revenir en haut Aller en bas
Mary

Merida


Féminin Messages : 659
Points : 3121
Date d'inscription : 11/05/2010
Age : 26
Localisation : Nancy [54]

MessageSujet: Re: Votre classement   Lun 1 Aoû - 23:25

Tu préfères Le Monde de Némo à Monstres et Compagnie? affraid

Il faut également que je revois 1001 pattes, mais ça ne saurait tardé.


Mais toi, mon ami, tu es sur le point de me faire rater mon rendez-vous avec Star Command!
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité



MessageSujet: Re: Votre classement   Mar 25 Oct - 13:40

Voila pour mon classement

1. Toy Story 1,2 et 3
2. 1001 pattes
3. WALL-E
4. Monstres & Cie
5. Le Monde de Némo
6. Les Indestructibles
7. Ratatouille
8. Là-haut
9. Cars et 2

Un choix très dur à faire ce classement

Pour ma part je le ferai comme sa plutôt

1. PIXAR
Revenir en haut Aller en bas
ChateauDav

Monsieur Indestructible


Masculin Messages : 124
Points : 1994
Date d'inscription : 19/11/2011
Age : 27
Localisation : Lyon

MessageSujet: Re: Votre classement   Lun 28 Nov - 21:13

Voici le mien :

Wall-E
Toy Story 1
Montres et Compagnie
Les Indestructibles
1001 Pattes
Ratatouille
Cars 2
Toy Story 3
Cars
La-haut
Le Monde de Némo
Toy Story 2


ChateauDav
Revenir en haut Aller en bas
http://www.zone-41.com
Wilmot

Elastigirl


Féminin Messages : 170
Points : 2108
Date d'inscription : 28/08/2011
Age : 22

MessageSujet: Re: Votre classement   Lun 28 Nov - 22:11

Ah tiens je l'ai pas fait non plus ^^

Le monde de Nemo (indétrônable pour moi Rolling Eyes )
Wall-E
Monstres et Cie
Là-haut
Toy Story 1
Toy Story 3
Ratatouille
Toy story 2
1001 pattes
Les indestructibles
Cars


Ça vous dit quelque chose “P.Sherman 42 Walabi West Sydney” ?
Revenir en haut Aller en bas
Ravnek

Commandant Alien


Masculin Messages : 4571
Points : 8249
Date d'inscription : 30/04/2010
Age : 30
Localisation : Sarcelles

MessageSujet: Re: Votre classement   Lun 28 Nov - 22:14

C'est marrant de voir que vraiment personne n'a le même classement Razz .
Comme quoi tout est une histoire de goûts green





"Tout ce qu'il faut c'est 20 secondes de courage insensé, juste 20 secondes d'embarrassante bravoure
et je te fait la promesse qu'un mirage peut devenir la réalité"
"Chaque choix entraîne une conséquence"

Revenir en haut Aller en bas
http://www.pixar-planet.fr/
Invité

Invité



MessageSujet: Re: Votre classement   Lun 28 Nov - 23:10

oui et je trouve marrant aussi car il peut changer dans le temps tout dépend quand on a vue tel ou tel film
Revenir en haut Aller en bas
ChateauDav

Monsieur Indestructible


Masculin Messages : 124
Points : 1994
Date d'inscription : 19/11/2011
Age : 27
Localisation : Lyon

MessageSujet: Re: Votre classement   Mar 29 Nov - 1:36

Oui franchement quand tu revoit un film il a tendance à remonter ^^
(surtout avec une belle télé XD)


ChateauDav
Revenir en haut Aller en bas
http://www.zone-41.com
Oswald

Fergus


Féminin Messages : 2339
Points : 4401
Date d'inscription : 26/08/2011
Age : 23
Localisation : 95

MessageSujet: Re: Votre classement   Mar 29 Nov - 7:18

Bon bah moi, y'a la moitié des films que je n'ai pas vu... silent Ca va être dur de faire un classement Razz




"I only hope that we don't lose sight of one thing - that it was all started by a mouse lucky rabbit." Walt Disney
Revenir en haut Aller en bas
http://oswaldgirl.deviantart.com/
Invité

Invité



MessageSujet: Re: Votre classement   Mar 29 Nov - 9:31

Oswald va falloir que tu te mets a les voir y a la Pixar Cup dans pas longtemps
Revenir en haut Aller en bas
Oswald

Fergus


Féminin Messages : 2339
Points : 4401
Date d'inscription : 26/08/2011
Age : 23
Localisation : 95

MessageSujet: Re: Votre classement   Mar 29 Nov - 9:34

Lool ! Quelqu'un me prête ses DVD Very Happy




"I only hope that we don't lose sight of one thing - that it was all started by a mouse lucky rabbit." Walt Disney
Revenir en haut Aller en bas
http://oswaldgirl.deviantart.com/
Ravnek

Commandant Alien


Masculin Messages : 4571
Points : 8249
Date d'inscription : 30/04/2010
Age : 30
Localisation : Sarcelles

MessageSujet: Re: Votre classement   Mar 29 Nov - 9:42

Le temps que tu les reçoives aussi... Rolling Eyes .





"Tout ce qu'il faut c'est 20 secondes de courage insensé, juste 20 secondes d'embarrassante bravoure
et je te fait la promesse qu'un mirage peut devenir la réalité"
"Chaque choix entraîne une conséquence"

Revenir en haut Aller en bas
http://www.pixar-planet.fr/
Oswald

Fergus


Féminin Messages : 2339
Points : 4401
Date d'inscription : 26/08/2011
Age : 23
Localisation : 95

MessageSujet: Re: Votre classement   Mar 29 Nov - 9:48

Ouais, lol ^^




"I only hope that we don't lose sight of one thing - that it was all started by a mouse lucky rabbit." Walt Disney
Revenir en haut Aller en bas
http://oswaldgirl.deviantart.com/
Soho

Sulli


Féminin Messages : 1520
Points : 3567
Date d'inscription : 22/05/2011
Age : 29
Localisation : Proche de Disneyland
Humeur : ça dépend des moments ....

MessageSujet: Re: Votre classement   Mar 29 Nov - 12:36

Mon classement !

1. Toy Story 1, 2 et 3

2. Monstres et Cie

3. Le Monde de Némo

4. La-Haut

5. Ratatouille

6. Cars 1.

7. Les Indestructibles

8. 1001 pattes

9. Wall-E

10. Cars 2 !!!


Keep moving forward (even if it is hard)
Méfiez-vous des gens qui ne s'ennuient jamais. On s'ennuie toujours avec eux.
The weak can never forgive. Forgiveness is the attribute of the strong
Forgive your enemies, but never forget their names. John F.Kennedy
Ce qui ne nous tue pas, nous rends plus fort (en théorie !).
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité



MessageSujet: Re: Votre classement   Mar 29 Nov - 21:45

oswald ; si tu habite pas loin de amiens passe a la maison y a pas de probleme
Revenir en haut Aller en bas
Oswald

Fergus


Féminin Messages : 2339
Points : 4401
Date d'inscription : 26/08/2011
Age : 23
Localisation : 95

MessageSujet: Re: Votre classement   Mer 30 Nov - 8:52

Lool ! Amiens, c'est un tout petit peu loin Laughing (Quoique j'aimerais bien y retourner.... Rolling Eyes )




"I only hope that we don't lose sight of one thing - that it was all started by a mouse lucky rabbit." Walt Disney
Revenir en haut Aller en bas
http://oswaldgirl.deviantart.com/
pierre.labendzki

Bob


Masculin Messages : 512
Points : 2119
Date d'inscription : 03/08/2012
Age : 18
Localisation : Axiom
Humeur : bonne

MessageSujet: Re: Votre classement   Mar 14 Aoû - 8:37

pour ma part c'est sans ésitation WALL -E
puis
-up
-ts 1et 3
-monstres et co
-ratatouille
-ts2
-Cars 2et 1
-les indestructibles
-et némo et 1001


J'ai un plan à l'épreuve des balles. On s'équipe de cuillères à potage, on creuse un labyrinthe sous la ville dans laquelle jamais elle ne ressortira !

Ca s'appelle : l'agriculture. Les enfants vous allez faire pousser toutes sortes de plantes : des légumes, des pizzas ! C'est bon d'être chez soi !


Russell : Monsieur Fredricksen ? Je suis censé creuser le trou avant ou après ?
Carl : Roh, c'est pas mon problème.
Russell : Ah ! C'est avant
Revenir en haut Aller en bas
http://pierre-labendzki.blogspot.fr/
Invité

Invité



MessageSujet: Re: Votre classement   Mar 14 Aoû - 9:05

Tiens, pas encore répondu à ça moi... Ça tombe bien, mon classement a changé tout récemment Razz

1. Brave : Coup de cœur, tout simplement !
2. Ratatouille : Et là arrive le classement qui prend la tête... Je les aime presque de la même façon, j'en trouve juste certains meilleurs.
3. TS3
4. Le monde de Nemo
5. Là-haut
6. Monstres et cie
7. Toy Story
8. Wall-e
9. TS2 : L'histoire m'énerve... Je n'aime pas ce genre de scénario Neutral
10. Les Indestructibles : A partir de là, je n'aime plus vraiment les films cités... Grand ennui devant celui-ci.
11. Cars 2 : Vu au ciné donc je n'ai pas dormi cette fois Razz
12. Cars : Eh oui, le 1 après le 2, mais le 1 je n'ai même pas réussi à tout regarder Laughing
13. 1001 pattes : Il m'a traumatisée quand je suis allée le voir au cinéma petite, peur des insectes... Et je fuis toujours ce film à cause de l'espèce de grosse sauterelle !


Revenir en haut Aller en bas
Yuki'nzel

WALL-E


Féminin Messages : 961
Points : 2872
Date d'inscription : 06/10/2011
Age : 28
Localisation : Aix En Provence

MessageSujet: Re: Votre classement   Mar 14 Aoû - 9:53

haha, j'adore ton classement Chat
Voici le mien :

1. Wall.E : mon préféré de tous les Pixar et de très loin
2. Le monde de Némo
3. Brave
4. Ratatouille
5. Là Haut
6. Montres & cie
7. TS3
8. TS2
9. Toy Story
10. Les indestructibles
11. Cars
12. Cars 2
13. 1001 pattes


Revenir en haut Aller en bas
http://rapunzel-yuki.skyrock.com/
Tonks

Second Commandant Alien


Féminin Messages : 3438
Points : 5917
Date d'inscription : 30/04/2010
Age : 23
Localisation : Jura [39] & Lyon [69]
Humeur : Nostalgique

MessageSujet: Re: Votre classement   Mar 14 Aoû - 10:12

Mise à jour du mien, la dernière fois je n'avais pas du tout réussi à faire un classement correct Rolling Eyes

1. Up
2. Ratatouille
3. WALL-E
4. Toy Story 3
5. Toy Story 2
6. Toy Story 1
7. 1001 Pattes
8. Brave
9. Monstres et Cie
10. Le Monde de Nemo
11. Cars
12. Les Indestructibles
13. Cars 2


On dit que lorsque l'on rencontre l'amour de sa vie, le temps s'arrête. Et bien c'est vrai. [Big Fish]
To infinity... And Beyond! [Toy Story]
With this ring, I ask you to be mine. You may kiss the bride. [Corpse Bride]
Revenir en haut Aller en bas
jackirock

Némo


Masculin Messages : 57
Points : 1636
Date d'inscription : 15/08/2012
Age : 23

MessageSujet: Re: Votre classement   Jeu 16 Aoû - 19:25

Bon, je me lance, même si c'est très très dur.

1. Wall-E
Pour sa beauté, sa sensibilité, sa poésie... J'ai eu un énorme coup de cœur pour ce film au cinéma et malgré les maintes et maintes visions du film depuis, ça ne se dément pas. La première partie du film est un sans faute intégral, avec un petit robot qui pourrait émouvoir l'homme le moins insensible. L'absence de dialogue était un pari risqué, et très réussi. Je suis moi également très fan de la seconde partie, peut-être plus basique et plus dans ce que peu nous faire Pixar en temps normal, entre gags excellents et objectif à atteindre très bien trouvé. Et surtout, il y a la scène du vol dans l'espace !
Je me demande si Pixar pourra un jour faire mieux que si film !

2. Up
Pete Docter nous livre ici un film qui oscille avec grâce entre tristesse et nostalgie et humour ravageur, le tout tinté d'une poésie et d'un absurde hors paire. Les personnage sont tous bien trouvés, burlesque (comme Kevin ou Dug) et même Russel qui est un peu le personnage qui peut se révéler très agaçant et très émouvant. Un film qui me fait des guilis dans le ventre à chaque fois !

3. Toy Story 3
Unkrich a vraiment réussi à sublimer l'univers de jouets que nous aimons tant. C'est vraiment avec ce film qu'on peut remarquer les progrès immense faits depuis 1995. Surtout lorsqu'on regarde les humains. Et surtout, je ne m'attendais pas à autant de tristesse, noirceur (oui, tout de même) et nostalgie. Je me rappelle avoir été choqué au cinéma lors de la scène de la décharge. J'ai vraiment cru que la saga se terminerait comme ça. En tout cas, c'est d'un culot monstre que presque seul Pixar peut oser faire. La scène de fin arrive presque à rivaliser avec la scène d'ouverture de Up tant c'est triste et émouvant. La scène d'ouverture est également vraiment excellente, totalement référencée et absolument jouissive pour les fans de longue date de la saga.

4. Monsters Inc
Un concept absolument génial, des personnages cultes et des répliques qui le sont tout autant. Un humour excellent qui sait faire place à l'émotion quand il le faut. Je craque totalement devant Bouh. Et la scène des portes à la fin est totalement abyssal. J'attend de voir la version 3D avec impatience, ça peut rendre très, très bien !

5. Toy Story 2
J'ai eu du mal à savoir si je preferais le 2 ou le 1, mais tous les nouveaux personnages sont excellents, l'idée de base est excellente et je suis un grand fan de la scène du super marché, et de la scène de l'aéroport, qui me donne l'impression d'annoncer la scène des porte de MI.

6. Toy Story
Haaaaaa ! Toutes ces répliques que je connais par cœur, et tous ces gags, et toutes ces situations excellentes. Et puis, il y a Zig-Zag I love you

7. Ratatouille
Un Paris de carte postale, une histoire hautement improbable qui qui marche du tonnerre de Dieu grâce à l'absurde de situation, et des personnages que j'aime presque tous, même si j'ai beaucoup de mal avec Linguini, je l'avoue.

8. Finding Nemo
Un scénario peut-être plus basique que d'autres Pixar, mais des trouvailles excellentes, des personnages tous géniaux (Dory I love you ) et une animation de la mer hallucinante ! Pour moi, c'est vraiment LE film qui a prouvé que Pixar se situait a des kilomètres de ses concurrents !

9. Brave
Bon, j'ai fais une critique du film hier, donc bon xD

10. The Incredibles
Un concept de base génial (un peu un "Watchmen" pour "enfants", et l'idée de la famille de super héros était excellente) mais après une première partie de film géniale, je trouve que les aventures de Mr Indestructibles est trop présents comparé aux autres membres de la famille, et ça nuit à l'ensemble. Dommage. Peut-être le seul Pixar aujourd'hui dont j’attends une suite, pour que le concept soit vraiment utilisé comme il se doit !

11. 1001 Pattes
Une histoire de base assez basique, mais les personnages attachants et l'animtion très belle rend le tout très plaisant.

12. Cars
Il a son charme, c'est évident, mais je ne suis pas un grand fan de voitures, et je lui reprocherai d'être peut-être plus enfantin que les autres Pixar. Mais le panel de la petite ville rend le tout très charmant.

13. Cars 2
D'une beauté époustouflante mais... Mais... Un humour très très gras, qui laissera les plus grand sur la touche. Et un scénario d'espionnage touffu brouillon, que je n'ai moi-même pas compris entièrement qui laissera les plus jeunes sur la touche. Finalement, un film qui ne s'adresse vraiment à personne, sauf à l'exploitage du merchandising... Très grosse déception.
Bon après, je n'étais pas très attaché au premier film, mais tout de même. Il n'ont pas intérêt à massacrer Monsters Inc. de la sorte, sinon, je pense que j'en pleurerais !!


Ouf, je m'en suis sortis finalement ^^
Revenir en haut Aller en bas
Mary

Merida


Féminin Messages : 659
Points : 3121
Date d'inscription : 11/05/2010
Age : 26
Localisation : Nancy [54]

MessageSujet: Re: Votre classement   Dim 19 Aoû - 21:38

1. WALL-E
2. Toy Story 3
3. Brave
4. Toy Story 2
5. Toy Story 1
6. Ratatouille
7. Up
8. Monstres et Cie
9. Cars
10. 1001 pattes
11. Le monde de Nemo
12. Les Indestructibles
13. Cars 2


Mais toi, mon ami, tu es sur le point de me faire rater mon rendez-vous avec Star Command!
Revenir en haut Aller en bas
Indestructibouille

Rémi


Masculin Messages : 273
Points : 1851
Date d'inscription : 28/08/2012
Age : 18
Localisation : Chutes du paradis
Humeur : Psychologiquement instable

MessageSujet: Re: Votre classement   Mer 29 Aoû - 9:14

C'est toujours compliqué de classer les chefs-d'oeuvres entres eux, mais bon...

1. Toy Story 3
Les jouets. La petite soeur. Le chien fidèle. Les roulades dans l'herbe. Les anniversaires avec les copains. L'enfance. Et le temps. Il passe, s'enfuit. Pour les hommes, et les jouets, tout est pareil. Tout s'écoule, s'évanouit. Ce qui était un film d'animation pour le jeune public avant tout se révèle être une splendide méditation sur les époques passées et la jeunesse écoulée, qui s'en va, pour ne revenir que dans les brefs souvenirs d'adultes et les vidéos prises par Maman, qui se demande "si le bouton rouge c'est pour dire que ça tourne ?". Avec ce film mature, simple, libre, beau, où toutes les émotions nous balayent le visage comme le vent balaye les feuilles tombées, Pixar se fait machine à rêves. Certes : on sourit. Tant de fois... On rit. On jubile. On s'amuse. Mais on pleure, surtout. Tant de fois, aussi. Car le film est sombre. Terriblement. Intensément. Il y a, parmi les thèmes abordés, l'acceptation des réalités de la vie, et de la mort. Du désespoir, de la colère, tout ce qui mène au mal. Dans Toy Story 3, la mélancolie prend le pas, commande, et pourtant, paraît tellement discrète...Et puis, soudain, musique. Des ailes en plastoc pointée sur les cotés. Un chapeau de cow-boy posé sur le parquet d'une chambre. Et, le temps d'une scène poignante, les mains de ces jouets qui se serrent, comme nos coeur, devant la mort qui fait face, tapis dans un gigantesque brasier, que tous affronteront, ensemble, jusqu'à la fin. Cette fin de film là, comme à la fois inclinée face au passé et tournée vers l'avenir, résonne comme un adieu à l'enfance, à ces rêves, ces images. Là, on s'imagine, pour les plus jeunes comme moi, de ce qu'il s'est passé il y a quinze ans, jour pour jour, quand le monde les découvrait, ces jouets. Les aimait. Aujourd'hui encore, quand on retrouve dans ce coffre sombre ce que l'on avait jamais vraiment oublié, le sentiment perdure. Et on se met à croire pas tout à fait à tort que l'enfance aussi.

2. Monstres et Cie
Bleu, violet, ou rouge. Dents aiguisés où poils bleus fourmillants. Sourires carnassier d'un caméléon cruel ou bonnes gueules de gentils monstres inoffensifs. C'est le pays joyeux des bestioles en tout genres, usant de leurs cris terribles pour le bien être de leur ville. Au delà de l'absurdité géniale et l'originalité du scénario, c'est sans doute la perle made in Pixar la plus sincère. Grâce à qui ? Grâce à Bouh, Bouh la bonne bouille, fillette attachante et géniale, aux rondes joues et aux petites couettes familières aux petites de 4 ans. Ici, les monstres se marrent et nous font marrer, utilisés à contre emploi pour notre plus grand bonheur. Les trouvaillent fusent, les couleurs défilent, nos yeux pétillent. Ce Pixar, l'un des meilleurs, charme, régale, amuse. On admire tant son scénario que ses personnages, dont Bob, petite créature verte et rondouillarde muni d'un seul oeil. Il est partout, petite silhouette bondissante où écrasée, clopinant sur le sol lisse et bavardant sans cesse, grognon ou joyeux. Monument de présence et de drôlerie, il vole la vedette à un autre grand dadet. Sulli, terreur d'élite du groupe, tout bleu, tout poilu, tout sensible, aussi. Très vite, on quitte son fauteuil pour aller le caresser. Et on le fixe, aussi, lors de ce court plan final, passant sa tête dans l’entrebâillement d'une porte et d'entendre son surnom d'une caressante et douce voix. Celle de Bouh, retrouvant son son ami, son minou, son doudou, dans une scène finale culte qui finira de faire rentrer "Monstres et Cie" sur le podium symboliques des plus beaux Pixar. Un chef-d’œuvre.

3. WALL-E
Pixar s’empare, une fois n’est pas coutume, d’un sujet très mode en ce moment, l’écologie. Et Pixar assume, aussi. Il signe, également, sans aucun doute, l’un de ses films les plus beaux et les plus tristes. Là, où le petit robot WALL-E entasse les milliers d'ordures compactées, le monde à pris la couleur des feuilles mortes d’automne, la poussière voltige et les chemins rocailleux s’enlacent jusqu’au au pied des tours de déchets ; où résonne, depuis tant d’années, aucun son, aucune vie. Juste le vent et la solitude. C’est un film drapé d’un voile désespérant mais magnifique de poésie désillusionnée, où se reflète l’erreur de l’homme qui s’est détruit et qui s’en est allé. Le propos est sombre mais bouillant d'espoir, et l'histoire, magnifique. WALL-E est ce que le cinéma d'animation - et le cinéma tout court - a pu nous offrir de mieux. Hommage au cinéma et à ses plus grands poèmes, hommage à la vie et ses plus grands secrets, à ses danses, ses fermes et ses rires infinis qui se sont finis, WALL-E fascine. Grouillant d'humanité et de densité émotionnelle, il est l'une des plus belles réussites du studio à la lampe.

4. Les Indestructibles
Hilarant, insolent, totalement subversif et à l'épreuve des vieux cons, "The Incredibles" est un film qui a le mérite de ne pas, surtout pas, caresser les mômes de son public dans le sens du poil : ici, des thématiques comme la violence, la mort, la dépression adolescente et la crise existentielle des plus grands sont constamment abordés, analysés, jusqu'au message final, facile au premier abord, mais subtilement et intelligemment transmis, derrière lequel le cinéaste laisse planer une auto-caricature ironique : la famille est plus forte que tout. Film à la gloire d'une société enfin unie sans tomber dans l'idéalisme soit facile, soit carrément hypocrite ; film à la gloire de la famille sans tomber dans la plus crapoteuse mièvrerie, film à la gloire de la liberté sans tomber dans le plus total anarchisme : "Les Indestructibles" est un film intelligent qui se retient constamment de verser dans le quelconque, le banal objet d'animation conservateur que tant de fois on nous livra. Il émerge avec grâce, dans cette exposition absolument jouissive d'une Amérique en proie à ses névroses, une noirceur démente et gracieuse.

5. Ratatouille
Ratatouille est un film gourmand. Fin et charmant. C'est un bouillon de fantaisie déconcertante, une soupe d'imagination folle. Une œuvre ou tout est propice, au moindre effet du scénario, au moindre rebondissement, à déclencher une série de féeries visuelles, à nous rappeler ces spectacles nocturnes et grandioses ; remplies de fontaines jaillissante d'eau et de musique ; et ou le tambourinage des feux d'artifice répond au son des douze coup de minuit. Comme si les animateurs de chez Pixar, serviettes attachées autour du coup, se mettaient en tête de croquer tout leurs personnages, comme le film croque la vie, et les délicieux plats de Paris...Paris ! Paris ! Brad Bird n'a que ce mot là à la bouche, creuse ses tréfonds, explore ses égouts, y trouve des rats. Choc culinaire, choc des cultures, au final, puisque il les oppose à la magie de ce Paris là : ce Paris rêvé, ancien, aux pavés fixés dans le sol, et aux couleurs orangé du ciel. Et ses lumières tamisées, se reflétant sur la Seine comme des petites paillettes, qui brillent dans nos yeux comme autant d'étoiles mortes. Un petit chef-d’œuvre.

6. Le monde de Némo
Pétillant, charmés, époustouflés, presque à bout de souffle, nos yeux balancent, tournent, clignotent, au reflet des lumières sous-marines qui s'inscrivent sur la surface de nos mirettes. Nos regards sont attirés, observant chaque effets, petit poins blanc, bactéries microscopiques ou insectes sous-marins minuscules, qui défilent, tout le long, devant nos pupilles régalées. Précise, fastueuse, prodigieuse, l'image est d'une rare beauté. Au moindre coin d'eau, tic, tac, les animateurs Pixar implantent, comme cent petits Kubrick s'acharnant sur leurs ordi, une bulle, par ci, par là. Un reflet. Le balancement quelconque d'une algue. Le tourbillonnement d'un grain de sable. L'océan devient un terrain ou afflue une grâce sublime, ou les image coulent, fluides, douces. Si Le monde de Némo est un régal pour les yeux, sa réussite ne vient pas seulement de là. C'est son histoire, touchante, quelques fois tragiques et d'autres fois d'une espérance et d'un optimisme revigorant, qui touche au coeur. Ses aventures, orchestrés comme des ballets aquatiques ou aériens, non sans cet humour réjouissant propre à Pixar et ces répliques mémorables qui nous accrochent sans jamais nous relâcher.

7. Là-Haut
Un voyage. Un couple d'aventuriers improbable. Un million de ballons. Une maison. Énième chef-d'œuvre pour Pixar. Farfelu, tendre et dans sa structure narrative, plus différent des autres. Comme ce que le film à pour début, prologue d'une histoire et épilogue de toute vie d'un petit quart d'heure ; époustouflant. Quinze minutes. Seulement. Justes. Vraies. Avec une musique douce. Entrainante. Musique qui s'écoule comme un fleuve. Comme la vie. La vie qui glisse dans le blanc de nos yeux. Nos regards. Nos passions. Celle qui s'échappe a travers les rides qui se forment sur nos visages. Celle dans laquelle s'inscrit la joie, la tristesse, l'amour que l'on ressent et qui remplissent chaque instant. Quinze minutes. Presque un cours métrage. Car, oui la vie est courte. Quand sonne l'heure de notre crépuscule, comme le coucher du soleil, un quart d'heure parait se finir. Là-Haut est un enchantement empoisonné, d'abord bariolé puis intensément sombre, dans lequel il n'y a rien à chercher, rien à trouver. Seulement prendre place, regarder, contempler et pour finir, pleurer.

8. Toy Story 2
Faire une suite supérieure au premier opus ? C'est le pari de ce film délirant et survitaminé, et il est réussi. Humour, action, développement des personnages, tout est réussi et multiplié par deux. Le divertissement est parfait : Ici, une traversée de route prend des allures de gigantesques morceaux de bravoure. Marcher dans un buisson est aussi dure que d'affronter la jungle amazonienne et se promener en voiturette en évitant des balles rebondissantes revient échapper à une pluie d'astéroïdes vous prenant pour cible. Au delà de l'incroyable absurdité de ces scènes, on suit l'action les poings serrés et les zigomatiques explosées. Car côté humour, c'est au sommet. Les références pleuvent. Le scénario multiplie envolées scénaristiques folles et courses poursuites parfaitement réglées. Jouissif.

9. Toy Story
Aventures trépidantes au royaume du plastoc : une simple chambre, aux murs colorés, au parquet lisse comme le visage de ces attachants jouets. Pixar dresse une galerie de personnages, cousues main ou fabriqués dans des usines énormes, pourfend d'émotions un visage doté d'une seule expression et munis de doutes, de pensées, de sentiments, des figurines pour bambins. Ici, le bambin s'appelle Andy, attachant garçon dans lequel on s'identifie tous. Tous, tels les petits enfants devenus grands que sont les adultes d'aujourd'hui, nostalgique d'un temps à qui Toy Story redonne vie de la plus belle manière. Le film, efficace, juste, entrainant et curieux, divertit merveilleusement. Emporté dans un scénario parfait, millimétré et précis, là se produit l'impensable : on oublie tout, d'un seul coup. Toutes les prouesses techniques, l'image de la fourmilière de techniciens s'arrachant les cheveux pour donner vie à Woody, Buzz et les autres. On décolle. Vers l'infini. Vers l'au-delà.

10. 1001 pattes
Avec leurs antennes pointant à peine le haut d'un brin d'herbe, et leurs pattes minuscules patinant, remuant, sur terre ou un peu plus bas ; toutes les bestioles qui forment le petit monde que, enfants, nous aimions observer, se retrouve dans ce Pixar foufou et sympathique. Sympathique, oui. Mais pas plus. Ce film là ne casse pas trois antennes à une fourmi. Certes. Il ne possède pas non plus l'audace d'un Wall-E, ou même d'un Là-Haut. OK. Mais il n'y a qu'à voir l'originalité surprenante du scénario, qui, à chaque point, chaque virgule, marque le début d'une nouvelle péripétie. Et s'il n'y avait, ici et là, ces éclairs de cruauté et de cynisme, rien qu'à travers la silhouette progressant dans la brume de cette sauterelle effrayante, terrible "Le Borgne"... Franchement, rien que pour lui : sans doute le meilleur "méchant" Pixar.

11. Cars
C'est sans doute l'un des Pixar les moins convaincant de cette flopée de chef-d’œuvre. Patinant sans cesse dans la guimauve, le film se perd et file hors-piste. Cars, pourtant, se retrouve sauvé par un scénario malin, carburant à l'émotion et surtout à l'inertie. Car, que réussit de mieux Lasseter, à par cela ? De ne rien raconter, si ce n'est que l'air de temps, suivant la ligne des routes jusqu'à l'horizon ? Filant sur la vallée, la descendre derrière, comme le soleil couchant...Le cinéaste, génie autiste et nostalgique, ne parvient finalement (et c'est déjà pas mal !) qu'a nous convaincre avec ces images : cette route, ce désert perdu dans un coin oublié de l'Amérique. A l'intérieur, il y construit cette ville, Radiators Spring, dans lequel on regarde le vide. On arrose les plantes. On fixe sans intérêt le feu qui clignote, clignote. C'est dans cette vision du quotidien où le temps semble s'être arrêté, comme avançant à trente dans le vieux sable de la route ; et selon Lasseter, valant mieux que la folie speed de l'Amérique actuelle ; que ces bagnoles s'humanisent, à nous faire oublier leurs quatres roues et nous faire voir à la place, des mains, des corps, et de nous faire sentir sous leur moteur, des émotions. De véritables émotions.

12. Cars 2
Le film est sympathoche. Plein de couleurs et de décors. De fusées virevoltantes et de cartouches de mitraillettes longues comme une jambe. Branché action et VROUM à gogos. Émotionnellement, le film est inexistant. La subtilité semble être restée chez elle. A la fin, maintenant qu'on s'est bien marré, qu'on a savouré les petits clins d’œils et les péripéties éléphantesques (mais assez bien écrites) du plus que jamais agaçant Martin, ouf pour les gosses : la morale gnagnassone est sauve. Cars 2 est comme une coquille de bigorneau échouée sur une plage : jolie à regarder, plein d'arabesques mouvantes sur les parois, mais finalement si creuse.


"Je ne veux pas survivre. Je veux VIVRE !"


Dernière édition par Indestructibouille le Lun 24 Juin - 9:08, édité 8 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://mon-ptit-blog-cine.over-blog.com/
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: Votre classement   Aujourd'hui à 11:32

Revenir en haut Aller en bas
 

Votre classement

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant

 Sujets similaires

-
» Votre classement des films 2007
» Votre classement des saisons!
» Vos Clamp, votre classement !!
» Votre classement des saisons!
» Votre classement culinaire

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le forum du Pixar-Planet ::  :: Pixar-